Mise en service de la centrale solaire Suzuki Makinohara

Depuis octobre 2015, la société Suzuki Motor Corporation exploite à titre d’essai la centrale solaire Suzuki Makinohara, d’une capacité maximale de 20 MW (mégawatts), construite dans la zone industrielle de Makinohara, en préfecture de Shizuoka. Une extension pour en accroître la capacité est actuellement en cours de construction et devrait être terminée fin juillet.
La centrale Suzuki Makinohara comprendra au final quelque 110 000 collecteurs solaires sur un terrain de 460 000 m2 (une partie du terrain de l’usine Sagara et un terrain de 460 000 m2 appartenant à Suzuki et situé dans la zone industrielle Nakazato). Une fois les extensions futures terminées, on prévoit une capacité annuelle de production électrique de quelque 32 200 MWh (mégawatts-heure). La production correspond à la consommation standard de 8 900 ménages, et le tout sera vendu à la Chubu Electric Power Co. Les investissements s’élèveront à environ 7,9 milliards de yens (71,7 millions de francs). En juin 2015, Suzuki s’est lancé dans la production d’énergie solaire avec une centrale de 0,9 MW qui se trouve installée sur le toit de l’usine Hamamatsu à Miyakoda-cho, Kita-ku, Hamamatsu. Par la suite a été mise en service une autre centrale de 4 MW (capacité globale du groupe Suzuki) en octobre, sur un terrain en friche à Maisaka-cho, Nishi-ku, Hamamatsu. Avec la mise en service de la centrale Suzuki Makinohara, la capacité globale des installations solaires du Groupe Suzuki s’élèvera à quelque 25 MW. Par rapport à l’année financière 2014, on s’attend, grâce à la mise en service de ces centrales solaires, à une réduction des émissions de CO2 de 9,8% pour l’ensemble des émissions de CO2 des usines nippones. De par l’exploitation de centrales solaires, Suzuki soutient les communes locales et continue de multiplier les efforts dans la protection de l’environnement et la réduction du réchauffement global en encourageant la production et la consommation d’énergie locale.