Maruti Suzuki : meilleur exercice de tous les temps

• Maruti Suzuki India Limited, filiale de Suzuki, fête son meilleur résultat depuis sa création • 1,27 millions de véhicules ont été vendus au dernier exercice – cela correspond à une hausse de 24,8 pour cent par rapport à la même période de l’année précédente • Maruti Suzuki est de loin le leader sur le sous-continent fort en croissance : la part de marché des véhicules de tourisme est de plus de 45 pour cent.

Suzuki reste la force motrice sur le marché indien de l’automobile en essor. La filiale indienne Maruti Suzuki India Limited a terminé l’exercice écoulé 2010/11 avec un bénéfice record. Précisément 1‘271‘005 véhicules ont été vendus. Cela correspond à une hausse de 24,8% par rapport à l’exercice 2009/10 lors duquel l’entreprise a vendu 1‘018‘365 véhicules.

Sur le marché local, Maruti Suzuki a enregistré une hausse de 30,1% pour atteindre 1'132’739 véhicules vendus. En outre, elle a exporté 138‘266 automobiles – entre autres en Suisse où le véhicule compact moderne Alto de l’usine indienne à Manesar roule sur les routes depuis 2009.

Des véhicules compacts attractifs qui ne se distinguent pas seulement par une consommation basse et donc des émissions de CO2 basses – telle est la recette pour réussir de la gamme de modèles de Suzuki en Suisse, mais aussi ailleurs. En Inde, la plus grande partie des ventes de véhicules de tourisme sont également les véhicules compacts, dont les modèles prisés Alto, Splash et Swift. Pour l’exercice 2010/11, la filiale de Suzuki a vendu 808‘552 unités (soit +27,7%) dans ce segment.

Avec une part de marché de plus de 45 pour cent, Maruti Suzuki est aujourd’hui le leader incontestable sur le sous-continent qui compte parmi les marchés d’automobiles les plus forts en croissance du monde. En mars 2011, l’entreprise a fêté un record de production historique lorsque le 10‘000‘000e véhicule a quitté l’usine Gurgaon près de New Delhi. Suzuki continue à tabler sur une croissance en Inde : à partir de 2013, deux usines supplémentaires, actuellement en construction, devraient augmenter les capacités annuelles de 1,2 millions aujourd’hui à plus de 1,75 millions d’unités par an.